Attention, nouveau sujet, inédit, jamais abordé…. l’inconscient !! ^^

iceberg inconscient

Je lisais récemment sur un forum l’expérience de deux mamans (de jumeaux) « plaquées » par les papas. Ce qui m’a fait repartir dans mes pensées « mais pourquoi on fait des bébés », du côté des hommes… ! (encore une fois, je remets le lien du blog de Jeveux1bébé sur lequel on trouve de rares commentaires masculins sur le sujet, Lire la suite »

Publicités

Pourquoi cette violence ?

*En écrivant « J’y vois plus clair », je me suis étendue (quand on se met à écrire parfois les phrases bloquent et parfois les mots sortent sans qu’on puisse les arrêter) un peu trop ! J’ai trouvé plus clair de créer un autre post*

J’ai souvent l’image de quelque chose de trop rempli d’eau quand je repense à tout ça. J’imagine un gros afflux d’eau, trop important pour être retenu. Au début ça commence à fissurer, de l’eau coule doucement par des trous, puis ça craque et des petits jets d’eau sont propulsés, un par ci, un par là, puis de plus en plus jusqu’à ce que tout lâche et que ça soit le raz-de-marrée, l’inondation.

Pour l’être humain, c’est pareil, Lire la suite »

Alors… ? le suspense est insoutenable…

 

*La faute à Eve *

 

Cet article (au cas où vous ne seriez pas réveillées, cliquez ci-dessus : ) aborde le sujet des informations/faits/données qui rentrent dans notre tête sans qu’on le sache, et surtout sans qu’on le veuille ! Encore ce foutu inconscient !

Je le trouve très bien écrit et tellement vrai (et triste).

C’est sur les messages subliminaux et autre bourrage de crâne à votre insu. Si on entend tous les jours (les soirs devans le JT ?) la même phrase, les mêmes faits, ça finit par rentrer (comme la méthode coué mais du côté obscur de la force !). Sans même qu’on s’en rende compte. Je trouve ça horrible.

C’est comme les belles filles dans les magazines, même si on se dit qu’on a pas envie de lui ressembler, et surtout quand on sait que les photos sont retouchées, ça a quand même un impact sur le subconscient d’une bonne partie de la population. J’ai pris cet exemple mais il y en a plein d’autres.

Donc pour répondre au commentaire de Florence qui se demandait quel était le mystérieux pays duquel je viens (à moitié) et Mr Champignon, en entier, je dirais que ça n’a pas d’importance. Je veux éviter de citer le pays à droite à gauche… pour pas rajouter du grain à moudre au moulin de l’amalgame qui traîne ces dernières années dans notre pays ! vous me suivez chères lectrices ? Pas grave ; )

Si vraiment ça vous te turlupine, Florence, je pense qu’il y a des indices qui te mèneront à un point approximatif du globe !! 😉 Et si vraiment tu n’en dors plus la nuit, je veux bien te le dire par message privé !! 😀  (z’avez vu comme les antiD font effet, je suis revenue beaucoup plus drôle dites donc !)

 

 

Petite pause (« coup de mou »)

Photo de mon intérieur

Le mardi 2 juin j’ai enfin vu la psychiatre ! Elle a prononcé le mot « dépression » et m’a prescrit de légers antidépresseurs. Jeudi dans la nuit je me réveille et lâches les vannes, je pleure. Je suis contente que quelqu’un ait enfin reconnu que je n’allais pas bien, je pense que le fait d’avoir entendu le mot « dépression » de la part du corps médical, inconsciemment je me suis autorisée à craquer. Le vendredi d’après je ressentais une grosse fatigue, comme un gros coup de massue. Quand je parlais aux gens mes paupières étaient lourdes et envahie par une grosse envie de dormir. Je n’ai pas été travailler lundi. La psy m’a fait un arrêt pour cette semaine.

Je n’ai même plus la force de m’occuper des enfants, mes parents sont là pour s’occuper de nous.

Merci Florence pour ton commentaire sur « Ma première fois ».

Je reviendrai quand je me sentirai mieux.

🙂

PS : j’ai dessiné cette courbe après le rdv psy, je voulais voir où j’en étais exactement et pouvoir suivre l’amélioration de mon moral dans les mois à venir. Désolée si ce n’est pas très lisible.