Dis maman, p o u r q u o i on fait les bébés ?

Si vous avez lu le post Le pourquoi du comment  , vous aurez compris que dans mon cas, ce n’était pas la suite logique du « fruit de notre amour ».

Heureusement que tout le monde ne fait pas des bébés pour « rentrer dans le moule » mais honnêtement, pourquoi on fait des bébés ?

Il y a des femmes qui rêvent d’avoir un bébé et qui « se servent » d’un mec pour lui en faire dans le dos, il y a des femmes qui assument totalement leur envie d’enfant mais ne trouvant pas « l’homme idéal » passe par la procréation médicalement assistée, il y a des femmes qui en ont eu « par accident » …….. il y a tellement de situations possibles et chacune est propre à notre histoire intime, personnelle, familiale.

« Mais pourquoi l’avoir épousé si tu ne l’aimais pas et pourquoi après tout ce temps vouloir un enfant ? »
 Je me suis posé la question, lui aussi. Mes parents se sont posé la question également… et tous ceux qui connaissent les détails se posent cette question ! C’est ce qui est dur pour moi, c’est comme si je m’étais servi de lui pour faire des enfants (alors que c’est pas du tout ça), c’est comme si je voulais absolument avoir un bébé (alors que c’est pas du tout ça)… Vu de l’extérieur ça parait dingue, mais je n’ai rien fait avec un « plan » en tête. C’est comme s’il y avait eu des cases à cocher dans la vie et que j’en étais arrivée à cocher celle « bébé »… comme un pion qui avance sur les cases d’un plateau de jeu… : (

Alors bien sûr, maintenant qu’ils sont là, je les aime et me sens responsable de leur devenir. J’assume. C’est juste dur de penser à ce que j’ai fait… d’être à ce point-là « inconsciente » ! C’est pas le but et ça serait trop long de le raconter mais je pense que c’est l’addition de plein de « variables ».

Un blog que j’avais commencé à lire bien avant la décision de cocher ladite case (mais ça devait forcément me trotter quelque part dans la tête!) parle de ce sujet quand même délicat ! Les commentaires sont intéressants ! Merci Juliette de Jeveux1bébé d’avoir abordé ce sujet 🙂

Publicités

Le pourquoi du comment…

** Vous entrez donc dans l’univers d’une fille qui s’est trompée et qui essaye de commencer à vivre, enfin ! **

Parce que (inconsciemment) j’ai voulu faire comme tout le monde, poussée par la société et ses « modèles de normalités/normes« . Parce que manquant de confiance en moi, n’ayant pas beaucoup de succès/d’expériences sentimentales avec les mecs, à 28 ans, j’ai été éblouie par ce « jeune homme » (de 8 ans mon cadet) et l’amour qu’il avait pour moi. J’ai confondu être aimée et aimer. Avec ce que j’ai ressenti auprès de lui et ce qu’il m’a renvoyée comme image de moi, je ne me suis pas demandé si je l’aimais (je ne savais pas et ne sais toujours pas ce que c’est).

Tout est allé vite : mariage au bout d’un an (seul moyen pour qu’il puisse venir en France), Lire la suite »

Présentation

mise à jour 09/06/16

*Je donne ici des informations qui peuvent aider à mieux suivre les autres articles.*

En 1 phrase ? Je me suis trompée

En résumé succinct ? J’ai avancé dans ma vie comme on avance les pions sur les cases du « Jeu de la Vie ». Tout ça inconsciemment bien sûr; parce que la trentaine approchait, parce que peur de finir seule ?… parce que tout le monde se marie autour… Le réveil a été dur après l’accouchement… surtout avec 2 mini Champignons au milieu de tout ça.

Cartes d’ « Identité » ?

Mme Champignon : aout 1979, père né en Tunisie, arrivé en France à l’âge de 20 ans, mère française, fille unique

Mr Champignon : mai 1987, arrivée en France en 2009, 2 frères, un peu de famille en France

Les miniChampi : nés le 8/8/13, monozygotes, un peu en avance mais rien de bien méchant (avec le recul ^^), toutes leur dent pour leur âge, chacun son caractère bien différent, adorent lire et jouer aux petites voitures, regarder les trains, iront à la maternelle en sept 16

Remarques dans le contexte du blog ?

Je n’ai pas été frappée par mes parents, ni qui que ce soit. Je n’avais jamais frappé personne avant.

Mood of the moment ? 

3 juillet 15 – Mr Champi ayant trouvé un toit où dormir, moi ayant trouvé l’anti-dépresseur qui ne me m’assomme pas, je vais mieux dans ma tête… mon corps lui est encore un peu à la traine, je reprends doucement le taureau par les cornes car les prochaines grandes étapes vont demander un max d’énergie : rentrée à la crèche, démarches séparation/divorce et organisation de ma vie de maman solo (à la maison).

25 novembre 15 – Mr Champi va les chercher 2 fois/sem à la crèche, parfois 3; il les voit parfois le samedi de 15h30 à 19h !! Eux vont bien mis à part la toux, ils commencent à parler, toujours pas propre, se chamaillent moins qu’avant youpii !! Moi j’ai la tête pleine d’étoiles avec mes petites créations manuelles ^^ 

9 juin 16 – y a des hauts et des bas, j’ai toujours du mal à cerner la/les cause(s) de mes « gros énervements » contre mes enfants, j’y travaille. Je garde le rythme avec mes activités manuelles et ai lancé ma boutique sur A Little Market. Un déménagement, la maternelle se profilent, une autre étape !

La famille Champ!gnon