Attention, nouveau sujet, inédit, jamais abordé…. l’inconscient !! ^^

iceberg inconscient

Je lisais récemment sur un forum l’expérience de deux mamans (de jumeaux) « plaquées » par les papas. Ce qui m’a fait repartir dans mes pensées « mais pourquoi on fait des bébés », du côté des hommes… ! (encore une fois, je remets le lien du blog de Jeveux1bébé sur lequel on trouve de rares commentaires masculins sur le sujet, Lire la suite »

Publicités

Alors… ? le suspense est insoutenable…

 

*La faute à Eve *

 

Cet article (au cas où vous ne seriez pas réveillées, cliquez ci-dessus : ) aborde le sujet des informations/faits/données qui rentrent dans notre tête sans qu’on le sache, et surtout sans qu’on le veuille ! Encore ce foutu inconscient !

Je le trouve très bien écrit et tellement vrai (et triste).

C’est sur les messages subliminaux et autre bourrage de crâne à votre insu. Si on entend tous les jours (les soirs devans le JT ?) la même phrase, les mêmes faits, ça finit par rentrer (comme la méthode coué mais du côté obscur de la force !). Sans même qu’on s’en rende compte. Je trouve ça horrible.

C’est comme les belles filles dans les magazines, même si on se dit qu’on a pas envie de lui ressembler, et surtout quand on sait que les photos sont retouchées, ça a quand même un impact sur le subconscient d’une bonne partie de la population. J’ai pris cet exemple mais il y en a plein d’autres.

Donc pour répondre au commentaire de Florence qui se demandait quel était le mystérieux pays duquel je viens (à moitié) et Mr Champignon, en entier, je dirais que ça n’a pas d’importance. Je veux éviter de citer le pays à droite à gauche… pour pas rajouter du grain à moudre au moulin de l’amalgame qui traîne ces dernières années dans notre pays ! vous me suivez chères lectrices ? Pas grave ; )

Si vraiment ça vous te turlupine, Florence, je pense qu’il y a des indices qui te mèneront à un point approximatif du globe !! 😉 Et si vraiment tu n’en dors plus la nuit, je veux bien te le dire par message privé !! 😀  (z’avez vu comme les antiD font effet, je suis revenue beaucoup plus drôle dites donc !)

 

 

J’y vois plus clair

Samedi nous avons été au premier vrai rendez-vous avec la médiatrice. Elle nous a donc demandé de « raconter notre histoire (en détails) »… Plus je la raconte, plus les choses sont claires, avec des éléments qui s’ajoutent à chaque nouveau récit, que ce soit moi qui les découvre ou que ça soit la tierce personne (conseillère conjugale, psy de L’Aubier, médiatrice…) qui les dit explicitement. Bref, plus je la raconte, plus je suis mise le nez dans la m*** que j’ai créée…..

Tout ça parce que j’étais (pas sûre du temps à utiliser pour ce verbe!) une fille manquant de confiance en elle, mal dans sa peau, qui voulait plaire, comme tout le monde, faire les mêmes expériences que tout le monde, juste pour être ce que je croyais qu’il fallait que je sois. En fait, le problème, c’est que j’étais déjà paumée avant de me marier. Je crois que je suis paumée depuis l’entrée au collège. Je me rappelle de moments de joie avec plein d’amis en primaire. Puis plus rien.

Ajouté à ça le fait que Lire la suite »

Dis maman, p o u r q u o i on fait les bébés ?

Si vous avez lu le post Le pourquoi du comment  , vous aurez compris que dans mon cas, ce n’était pas la suite logique du « fruit de notre amour ».

Heureusement que tout le monde ne fait pas des bébés pour « rentrer dans le moule » mais honnêtement, pourquoi on fait des bébés ?

Il y a des femmes qui rêvent d’avoir un bébé et qui « se servent » d’un mec pour lui en faire dans le dos, il y a des femmes qui assument totalement leur envie d’enfant mais ne trouvant pas « l’homme idéal » passe par la procréation médicalement assistée, il y a des femmes qui en ont eu « par accident » …….. il y a tellement de situations possibles et chacune est propre à notre histoire intime, personnelle, familiale.

« Mais pourquoi l’avoir épousé si tu ne l’aimais pas et pourquoi après tout ce temps vouloir un enfant ? »
 Je me suis posé la question, lui aussi. Mes parents se sont posé la question également… et tous ceux qui connaissent les détails se posent cette question ! C’est ce qui est dur pour moi, c’est comme si je m’étais servi de lui pour faire des enfants (alors que c’est pas du tout ça), c’est comme si je voulais absolument avoir un bébé (alors que c’est pas du tout ça)… Vu de l’extérieur ça parait dingue, mais je n’ai rien fait avec un « plan » en tête. C’est comme s’il y avait eu des cases à cocher dans la vie et que j’en étais arrivée à cocher celle « bébé »… comme un pion qui avance sur les cases d’un plateau de jeu… : (

Alors bien sûr, maintenant qu’ils sont là, je les aime et me sens responsable de leur devenir. J’assume. C’est juste dur de penser à ce que j’ai fait… d’être à ce point-là « inconsciente » ! C’est pas le but et ça serait trop long de le raconter mais je pense que c’est l’addition de plein de « variables ».

Un blog que j’avais commencé à lire bien avant la décision de cocher ladite case (mais ça devait forcément me trotter quelque part dans la tête!) parle de ce sujet quand même délicat ! Les commentaires sont intéressants ! Merci Juliette de Jeveux1bébé d’avoir abordé ce sujet 🙂