Le temps, notre meilleur allié !

*Je rebondis sur un commentaire sur le post précédent. Et quelqu’un d’autre aussi me l’a dit*

Ton article me fait de la peine.[…] . Après je comprends tout à fait que tu sois épuisée. Tu m’as l’air de quelqu’un de très fort, et j’admire ton courage. […] d’autant que je n’imagine pas quelle organisation tu dois avoir pour mener de front tes deux journées!

Je ne me vois pas comme quelqu’un de fort car Lire la suite »

Publicités

Bienvenue dans la réalité

 

*Et ben c’est pas un mensonge quand on dit que c’est un luxe la nounou à domicile !!*

 

Je suis, depuis le 28 septembre, rentrée dans la vraie vie, celle que vivent la plupart des mamans qui ont des miniMachins à emmener quelque part, que ça soit chez l’assistante maternelle ou à la crèche.

J’ai découvert le lever du matin : il s’est avéré plus simple que ce que je pensais au début. Je m’imaginais des enfants totalement endormis à qui j’aurais du mal à faire ouvrir les yeux, Lire la suite »

Pourquoi cette violence ?

*En écrivant « J’y vois plus clair », je me suis étendue (quand on se met à écrire parfois les phrases bloquent et parfois les mots sortent sans qu’on puisse les arrêter) un peu trop ! J’ai trouvé plus clair de créer un autre post*

J’ai souvent l’image de quelque chose de trop rempli d’eau quand je repense à tout ça. J’imagine un gros afflux d’eau, trop important pour être retenu. Au début ça commence à fissurer, de l’eau coule doucement par des trous, puis ça craque et des petits jets d’eau sont propulsés, un par ci, un par là, puis de plus en plus jusqu’à ce que tout lâche et que ça soit le raz-de-marrée, l’inondation.

Pour l’être humain, c’est pareil, Lire la suite »

Reprise

*Petit article en vrac, sans construction*

Je reprends en douceur mes activités (boulot, enfants, blog…) après un moment de « glandouille » !

Pour résumer, j’avais vu la psychiatre un mardi car épuisée physiquement et moralement (je ne me sentais pas déprimée… juste découragée par la « force d’inertie » de Mr Champi). Commencé à prendre les anti-dépresseurs légers mercredi. Vendredi et pendant une petite semaine, quand je parlais à quelqu’un, je sentais une grosse fatigue me tomber dessus comme une masse, mes yeux avaient envie de se fermer et j’avais la bouche sèche… j’avais mis cette grosse fatigue sur le compte de « l’autorisation inconsciente » de craquer à l’écoute du mot « dépression ». Je ne me voyais pas aller bosser, je Lire la suite »