Bienvenue dans la réalité

 

*Et ben c’est pas un mensonge quand on dit que c’est un luxe la nounou à domicile !!*

 

Je suis, depuis le 28 septembre, rentrée dans la vraie vie, celle que vivent la plupart des mamans qui ont des miniMachins à emmener quelque part, que ça soit chez l’assistante maternelle ou à la crèche.

J’ai découvert le lever du matin : il s’est avéré plus simple que ce que je pensais au début. Je m’imaginais des enfants totalement endormis à qui j’aurais du mal à faire ouvrir les yeux, Lire la suite »

Publicités

Retour sur la zone d’ombre…

avion

Bonjour 🙂

J’espère que vous avez passé de bonnes vacances !

Moi on peut dire que ça va : pas de grosses engueulades, de l’iode et de la vitamine D emmagasinés, un joli teint pour rebooster la confiance en soi, une bonne dose de câlins des taties, du (quasi)farniente, des pâtés de sable, des ploufs dans l’eau…

Le début ne s’annonçait pas aussi sympathique ! C’est normal, il y a toujours un temps d’adaptation pour prendre ses nouvelles marques, ma mère, les enfants et moi.

Les 3 premiers jours étaient donc pas follichons car on était dans la maison « en ville » (à 5 km de la maison « à la mer ») où il fait très chaud. Il a fait très chaud cet été ! Je transpirai à rien faire allongée sur le lit O_O. Puis il y a eu l’engueulade entre Mr Champi et son frère aîné (et la mère) qui venait de se marier et qui avait « pris possession » de la maison (familiale) à la mer… sans que Mr Champi n’ait été averti (no comment). Donc là où on devait loger….!  la mariée ayant mis son trousseau dedans (tout y est neuf, il y a des vitrines avec des objets très fragiles dedans…) 2 petits canards de 2 ans dedans ça fait un peu comme un éléphant dans un magasin de porcelaine ^_^  En fait si j’ai bien compris (car mon but était d’éviter de m’énerver donc je n’y ai pas prêté attention plus que ça), comme les tourtereaux partaient un mois en voyage de noces, ils ne voulaient pas (la tourterelle ?) qu’on y habite quand eux n’y étaient pas (z’imaginez l’état de Mr Champi qui ne savait pas contre qui crier le plus : son tourtereau de frère qui en était la cause ou sa mère qui ne lui avait rien dit avant notre arrivée, et en plus seulement 2 jours après >_< ).  Mr Champi me regarde et me demande « est-ce que ta (celle de ma famille) est libre ? » (ohhhh joie !!!) « oui oui pas de problème ». Du coup j’ai passé 2 jours avec les enfants, mes parents et une tante+ 1 cousine, chez nous.

Ensuite, j’ai pas tout capté mais Mr Champi a « réglé » le problème et nous avons été dans leur maison à la mer : nous = eux, les enfants et moi. Le rythme s’est très vite installé : je dormais là-bas (ma belle-mère, les enfants et moi dans une chambre), le matin on allait tous ensemble vers 9h à la plage, jusque 10h30 à peu près. Et de là, ma belle-mère, Mr Champi et les enfants rentraient chez eux et moi je repartai chez moi 🙂 . Ca a été évident de suite car je me sentais parfois agressive dans mes paroles avec ma belle-mère… si j’étais restée plus que le matin (le soir j’arrivais à l’heure de leur coucher et j’allais directement au lit), j’aurais pu « dépasser » les bornes de la politesse 😦

D’un côté j’étais contente d’être « sans enfants » mais de l’autre je culpabilisais un peu de les laisser avec des gens en qui je n’ai pas 100% confiance. Ou plutôt, je culpabilisais d’être contente de les laisser tout en me disant que ce qui doit arriver arrivera ! C’est ça être mère? Etre assez détachée pour leur laisser un minimum d’indépendance (et s’occuper de soi) mais pas trop pour leur assurer un minimum de sécurité ?

En tout cas, je ne me sens pas prête à les laisser partir seuls. Ca me rassure quand même d’être pas loin d’eux.

Pendant cette semaine, ils ne se sont pas réveillés la nuit.

Les enfants sont venus chez nous pendant 2 jours le temps que les jeunes mariés rentrent. Puis se sont réinstallés chez eux du 3 au 13. A ce moment-là, Chou s’est réveillé 1 fois toutes les nuits… va comprendre ! Il en avait peut-être marre d’être ballotté entre 2 maisons !

CONCLUSION J’ai oublié les détails qui « m’ont fâchée » (et c’est pas plus mal !), dans l’ensemble ça s’est bien passé même si Mr Champi m’a pris la tête 2 ou 3 fois. Les buts ont été atteints : les enfants et grand-parents se sont vus, j’ai laissé ma belle-mère s’en occuper sans intervenir (sauf à la plage où c’est moi qui « commandais » et la nuit où c’est moi qui les prenais avec moi dans mon lit s’ils pleuraient), je me suis reposée (j’ai même été 2 nuits à l’hôtel avec ma mère… donc 3 jours sans « voir » ce qui se passaient avec les kids), j’ai bronzé et les enfants ont profité de l’eau et du soleil, j’ai mangé du poisson frais…

Voilà, la zone d’ombre des vacances est passée et c’est tant mieux ! Il y a d’autres étapes à affronter prochainement…

PS : j’allais oublier le retour en douceur : vol prévu à 18h25 sur Orly. 2h30 de retard, atterrissage à Roissy, arrivés à 2h du mat tous claqués… ah non, sauf Loubilou qui avait la pêche puisque dormi dans l’avion 😀  Et moi le lendemain matin qui devais aller bosser, j’avais oublié mes clés chez moi (j’étais chez mes parents) donc j’y passe (1h de trajet aller) avant d’aller bosser, je sors la clé du tiroir, arrivée au boulot je me rends compte que je l’ai laissée sur la commode !!!! Je pleure un bon coup (fatiguée, à jeun) et refais le même trajet >< journée de m**** !! (+ j’avais pas ma carte bleue, bref bref bref)

Le suivi de la famille Champi (et autres news)

** Quand je dis « suivi », je parle de toute personne ou organisme qui a participé à nous aider depuis l’arrivée des miniChampi, de la difficulté « basique » à l’arrivée de jumeaux, jusqu’à maintenant, période de séparation avec Mr Champi.**

Choubidou et Loubilou sont arrivés le 8 août 2013, restés 18 jours en néonat.

– A notre retour à la maison nous avions la TISF qui venait 3 demi-journée (4h) dans la semaine. Et ce jusqu’à fin avril 2014. Elle aidait pour tout ce qui touche aux bébés : bib, change, sortie, lessive, préparation purée… et je pouvais aller (me ren)dormir quand elle était là. Donc c’est une aide indispensable je trouve, même si on a déjà la famille qui aide. Dans les premiers mois, toute aide est bonne à prendre !
Lire la suite »