Attention, nouveau sujet, inédit, jamais abordé…. l’inconscient !! ^^

iceberg inconscient

Je lisais récemment sur un forum l’expérience de deux mamans (de jumeaux) « plaquées » par les papas. Ce qui m’a fait repartir dans mes pensées « mais pourquoi on fait des bébés », du côté des hommes… ! (encore une fois, je remets le lien du blog de Jeveux1bébé sur lequel on trouve de rares commentaires masculins sur le sujet, et aussi triste que ce soit, c’est la réalité). Ca m’a juste renvoyé à mon histoire [« pourquoi un bébé? » « ba… parce que c’est comme ça, on se marie… on fait un bébé… rentrer dans le moule ? etc etc]

(attention, je ne fais aucun lien entre les histoires de ces 2 mamans et tout ce que je raconte par la suite… c’est juste pour « introduire » le sujet… voilà voilà, je préfère dire les choses pour pas qu’il n’y ai de malentendu).

Et je reviens toujours aux mêmes idées : poids du passé familial, de l’enfance de nos parents transmise dans notre enfance… tout ceci a un « impact » dans les choix que nous faisons, la manière dont nous nous comportons ou réagissons fasse à certaines situations. Nous ne sommes pas toujours « maîtres » de nos choix… Il ne pas sous estimer l’inconscient guidé par l’entourage  (passé de la famille qui est devenu « la norme », société dans laquelle on vit…).

Et mon sujet de prédilection, toujours récurrent ici, l’Inconscient. Comme un coup de pulvérisation de désodorisant, je l’actionne quand la culpabilité se fait sentir. « Mais quand même, comment j’ai pu en arriver là ? »    (« ton inconscient »)   « comment être aussi aveugle et faire tout ça (mariage, appart, enfant) alors que t’étais même pas super amoureuse (vers la fin… enfin, au moment de la « procréation ») ? »     (« ton inconscient »)    « est-ce que j’ai voulu faire comme ma mère ? »   (« ton inconscient »)  etc etc
Il a bon dos quand même, l’Inconscient. Ou pas. Je ne sais pas. Enfin si, je suis sûre que rien de tout ça n’a été planifié ! Donc c’est bien que c’est de sa faute à lui, non ?

Je vous mets cet article de Flow  n°6 pour illustrer la force de l’inconscient, des « normes familiales » (désolée, je ne sais pas comment dire) etc.

FLOW p 74 – L’enfant en moi (désolée, pas réussi à enregistré la rotation !)

FLOW p 76 – L’enfant en moi

FLOW p 78 – L’enfant en moi

En voici quelques extraits rapides :

 

Extrait FLOW "L'enfant en moi"
Extrait FLOW « L’enfant en moi »

 

Extrait FLOW "L'enfant en moi"
Extrait FLOW « L’enfant en moi »

 

Est-ce quelqu’un l’a déjà lu ? Est-ce qu’il y a des « épisodes » dans votre vie que vous pensez avoir fait « inconsciemment » ?

 

 

Publicités

8 réflexions sur “Attention, nouveau sujet, inédit, jamais abordé…. l’inconscient !! ^^

  1. Bonjour, je rattrape ma lecture et je trouve que tu avances bien. Il est vrai que tu te remets beaucoup (trop ?…lol…) en question mais globalement, tu entreprends une remise en question en profondeur. Vaste chantier, nouveaux articles intéressants à lire ( tu traites de sujets que je ne lis pas souvent ailleurs tout au moins sur les blogs que je lis). La route sera sûrement plus longue mais le jeu en vaut la chandelle, non 😉?

    Aimé par 1 personne

  2. Heyyy, c’est marrant (ou pas!) je pensais justement à toi ces derniers jours… je me disais que tu ne postais plus, donc que tu ne lisais plus (car tu fais partie de celles qui postent ^^). Ca me fait plaisir de te relire… surtout avec ce que tu dis… ça me touche 🙂 J’espère que tout va bien pour toi en tout cas 🙂
    (je te dirais ça, pour la chandelle 😉 )

    J'aime

  3. De rien, quand je rattrape, je peux voir plus facilement les changements importants, les évolutions. Je t’ai aussi mis un mot sur celles qui partent en laissant leurs enfants. Sujet très peu traité et tabou. Mais très intéressant

    J'aime

  4. Bon l’inconscient, ça me parle peu. J’avoue que je me suis déjà demandé quelle était la part de volonté personnelle et celle induite dans mes choix. Mais je n’ai jamais regretté aucune de mes décisions, en grande partie parce que je déteste perdre du temps à ressasser des choses que je ne peux pas changer.
    J’ai fait beaucoup d’erreurs, mais je suis plutôt satisfaite de ma vie (qui n’est pas parfaite et ne fait pas spécialement rêver), je m’y sens bien, comme à ma place. Mais parfois je me demande comment ça serait sans mon mari, dans un autre pays etc…
    Tu as l’air certaine d’avoir construit ta vie sur un malentendu avec toi même. D’oú te vient cette certitude? (je précise que c’est réellement une question hein!)
    Bises

    J'aime

  5. L’essentiel est vraiment que tu te sentes bien dans ta vie ! C’est inestimable 🙂
    Quand j’étais à la fac (donc 20 ans on va dire) je me souviens très précisément d’un moment : je marchais avec 2 filles de ma classe et elle parlait de sexe avec leur petit copain. Je me suis juste dit (bien sur je me rappelle pas dans les détails ^^) « c’est pas normal que je sois vierge à mon âge…. moi aussi je veux un petit copain… ». C’était les débuts d’internet. Mes parents l’ont installé et je me suis tout de suite inscrite sur un site de rencontre; j’ai pas pris le 1er venu bien sûr, juste un ou on parlait à peu près bien, pas trop moche… on est sorti ensemble (mon 1er petit copain en France !! car j’en avais à distance, en Tunisie (Florence, c’est pour toi 😉 lol) puis je me rappelle que je voulais juste passer à l’acte pour me débarrasser de ma « première fois » et « être comme toutes les jeunes de mon âge ». Je le regrette. Pour le mariage/appart/bébé, ça n’a pas été la même démarche consciente !!! La encore, je me rappelle quand cet été 2008 j’ai été voir mon père et lui ai dit « papa, c’est le bon ». J’y croyais vraiment. … Par la suite, l’histoire s’est répétée, je voulais juste être comme tout le monde (foutu moule à la con !!)… la « conception » a été très éloignée d’un couple qui s’aime et veux faire un enfant… c’étais juste mécanique, pour tomber enceinte. (voilà voilà… ça faisait longtemps que j’avais pas versé ma petite larme… Je ne veux plus jamais refaire ce genre d’erreur = faire des trucs (ou ne pas faire) parce que tout le monde fait ça, ou parce qu’on croit que c’est ce que les autres attendent de nous…
    Je ne sais pas si j’ai répondu à ta question Jim…

    J'aime

  6. Je termine donc mon histoire ici. J’ai su à l’époque, qu’ils s’ étaient rencontrés jeunes,études, 3 enfants à 27 ans. Un gros baby blues ? Bref, lui m’a dit un jour, « elle veut les voir, c’est leur mère mais c’est dur pour moi ».Un homme à qui ça arrive est plus plaint, non 😉 ? Je crois qu’avec l’aînée ce retour se passait moyennement (elle avait 10 ans). Elle était partie presque 3 ans… Lui s’ est remis en couple et a eu un autre enfant. Je n’ai travaillé qu’un an avec lui. Je me rappelle que la directrice, sans enfant et proche de lui, avait un râtelier contre elle. Pas simple cette histoire mais il les a admirablement protégés

    J'aime

  7. Je pense pas qu’il est plus plaint. Mais ça attendrit plus ! Et inspire plus de courage je crois, car situation très rare (à tord ou à raison je sais pas, je vais pas me lancer dans le jeu homme VS femme… >_< ).
    Ooops j'ai pas compris "avoir un ratelier contre elle" 😦 … Je connais pas l'expression… (je vais googler de ce pas !)… lol, j'ai rien trouvé 😉

    J'aime

  8. C’est en vouloir beaucoup (avoir une une dent contre quelqu’un et là plus qu’une dent..😉). C’était son ami et elle l’avait vu très mal. N’ayant pas d’enfant (or elle en voulait), elle a forcément projeté sa colère contre elle. Cela dit, cette maman était plutôt antipathique (je l’ai vue 2 ou 3 fois). Car oui, il y en en a !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s