Brèves de transport #1

*Vous l’aurez compris dans mon premier post sur le RER, j’adooooooooooore passer du temps dans les transports…….. >__> Plus sérieusement, j’aime bien quand je suis assise tranquille mais quand y a des cons, ça m’énerve !*

Je pense que les transports sont un super lieu d’étude et d’observation pour les sociologues.

Nous sommes en période de très forte chaleur et ce matin il ne faisait que 21°, légèrement nuageux, donc l’air était plutôt « frais ». Je monte dans la rame et me positionne à ma place favorite, l’allée centrale où il y pleinnnnn de place 🙂

Je vois qu’aucune fenêtre n’est ouverte, je demande donc à qqun assis d’ouvrir la fenêtre. Une femme super agréable (!!) montre l’autocollant et dit qu’il ne faut pas ouvrir les fenêtres à cause de la clim. Je veux bien moi madame, mais quand l’air est plus frais à l’extérieur et surtout que la clim n’est pas en route dans la rame (j’ai mis la main sur la sortie d’air… j’espère que c’était bien ça sinon j’ai pas eu l’air maline !)… mais le fait qu’il faisait plus chaud à l’intérieur qu’à l’extérieur prouve bien qu’elle ne fonctionnait pas.

Donc respecter la consigne de l’autocollant, je veux bien mais il faut quand meme réfléchir un peu et pas suivre bêtement ! Du coup cette dame est descendue et une autre s’est assise à sa place et moi à côté. Elle a ouvert la fenêtre (car une personne debout le lui a gentiment demandé) et je lui ai dit merci et lui ai expliqué ce qui venait de se passer. Elle pensait comme moi que quand y a la clim dans la rame, on le sent!

Bon, tout ça pour dire qu’il faut un peu de jugeote. Et de courage ! Je n’ai pas osé tout de suite demander à quelqu’un pour la fenêtre car, donc, je suis plutôt timide… peur de « parler en public », de ne pas savoir ce que va dire la personne, quoi lui répondre en retour, que les mots se bloquent… j’ai été servie ! Du coup, j’ai juste pesté dans ma barbe tout le long du trajet et ça –> PAS BIEN ! Car ce sont aussi ces petits détails (ces « ruminages » de l’intérieur) qui ont fait que j’ai craqué. C’est comme si chaque fois où je me suis énervée dans le RER ou contre un chauffard qui passait au feu rouge ou autre, j’entamais ma jauge d’ énergie.

Il n’y a pas que Mr Champi qui me tape sur le système (là ça va puisque je ne le vois plus : ), comme je le disais, il y a plein de choses accumulées qui ont fait que mes batteries se sont retrouvées à plat. J’ai donc décidé d’y remédier car sinon je ne tiendrais pas le coup, je me prends trop la tête sur des petits détails, je rumine et à long terme c’est pas bon : (

Quand j’ai commencé les anti D je me sentais calmée à ce niveau-là, et là ça revient… c’est peut-être à cause de mes règles qui vont bientôt arriver… Je suis beaucoup plus irritable à cette période-là et je démarre au quart de tour, comme si ça annulait les effets du médoc, c’est possible ça ??

Du coup au passage, j’ai découvert que le RER B avait son blog =).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s