Comment (bien) remplir cette page blanche ?

* Après tout, le bébé qui naît est comme une page vierge (format A4 ou A3, de forme carrée ou triangulaire, petit ou gros grain…colorée ou non…) et c’est à nous de la remplir, tout du moins au début !! *

Je suis allée au square samedi avec Choubidou et Loubilou. En cette période de recrudescence des microbes, et par une journée à vent froid, nous étions tous seuls… (je comptais rester un gros 1/4 d’heure). Puis est arrivé un couple avec 2 enfants. Je n’ai pas fait attention, la fille devait avoir 5/6 ans et le petit garçon 2/3 ans (??). Il jouait avec sa trottinette et s’élançait du haut d’une toute petite pente qui arrivait en bas de l’escalier qui menait au toboggan, là où se tenait un de mes 2 Champi.

Le père, qui déjà n’arrêtait pas de lui gueuler (c’est bien le terme!) dessus

pour qu’il fasse attention aux bébés (ce qui est très louable), s’est emparé de son fils par le manteau : il a serré sa doudoune dans son poing et l’a littéralement soulevé en l’air pour le faire asseoir sur le banc (il a bien fait 3/4 pas avec son fils au bout de son bras), toujours en lui hurlant dessus « mais je t’ai dit de faire attention… » j’avoue que j’étais tellement choquée que j’ai pas retenu les mots qui sortaient de sa bouche. C’était d’une telle violence, ce geste, ses paroles criées… pauvre petit 😦

Il n’y avait pas de danger imminent.

Comment va-t-il grandir ? Introverti sans aucune confiance en lui ? Petit voyou à l’adolescence ? Qu’est-ce qui se passe dans sa petite tête ? Est-ce qu’il se dit que c’est normal que « papa fasse comme ça » ?

On dit que chaque parent élève son enfant comme il l’entend alors où est la limite de non assistance à personne (enfant) en danger ?? Je suis plutôt d’un naturel timide mais si j’avais été « grande gueule » je lui aurais fait une remarque je pense, quitte à ce qu’il me remette en place… Mais peut-être que son fils aurait vu que quelqu’un ne trouvait pas ça normal… ?! (je n’ai pas osé regarder la mère, je ne sais pas si elle se sentait mal ou pas…).

D’accord, il n’y a pas de mode d’emploi pour l’éducation mais il y a quand même des grandes lignes ! De la logique… de la patience… de l’attention… du self contrôle ! Mais bon, pour ça, il faut déjà avoir la volonté de bien faire (ou pas trop mal du moins).

Du coup, j’éprouve le besoin de lire des livres, non pas pour « savoir comment élever mes enfants » mais en tout cas avoir un point de vue « professionnel », des conseils, des grandes lignes du développement de l’enfant. A chaque étape j’étais accompagnée par un bouquin, qu’il soit

humoristique

pour passer le temps en m’informant car primipare !

 « scientifique »

(pour savoir ce qui m’attendait 🙂

ou

« psychologique »

parce que quand t’y penses, on a une sacrée responsabilité !

Bon bouquin sur la petite enfance
Bon bouquin sur la petite enfance

On m’a conseillé ce livre. Il a été écrit dans les années 60 par un homme donc il y a des passages obsolètes ou vieux-jeu, il suffit de zapper ou adapter 🙂 … mais j’aime bien son approche. Il explique chaque étape du développement de l’enfant et donne parfois des exemples concrets. C’est écrit simplement donc ça se lit facilement 🙂 Je trouve qu’il invite à se mettre à la place des enfants et je pense que ça aide beaucoup au départ, quand on ne sait pas trop comment faire. 

Autant vous dire qu’il a ses fans et ses détracteurs !! … chacun jugera

J’ai lu cet article sur internet qui descend le titre (la traduction française) du livre. Car l’auteur le dit dès le début, chaque enfant à son rythme et il ne peut pas y avoir de « tranche » d’âge bien nette ! Par exemple, le fameux « terrible two » peut arriver entre 18 mois et 2 ans et demi.

Donc on est bien d’accord, ce n’est pas pile poil à la date anniversaire de votre bambin que tout sera joué !!!

~ Je   serais   curieuse   de   savoir   ce   que   vous   en   avez   pensé ~

Je veux compléter (je n’ai pas fini de le lire, je lis en fonction des étapes des mini champi) cette lecture par d’autres; je pense que je vais essayer « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent » de Faber et Mazlish ou encore « Au coeur des émotions de l’enfant » d’I. Filliozat.

Si   vous   avez   des   conseils,   n’hésitez   pas ! 

Publicités

3 réflexions sur “Comment (bien) remplir cette page blanche ?

  1. Du coup cet article me ramène à mon commentaire sur ta dure semaine. Mon conjoint est du genre du papa que tu décris dans ce square. Parfois je trouve qu’il va trop loin dans ses mots, il n’est pas violent physiquement mais son attitude l’est et je pense que ce n’est pas forcement mieux. Un sujet délicat à aborder car cela ressort de son manque de modèle paternel et des souvenirs durs du coup j’évite ou j’essai de contourner ou de contre balancer avec mes filles. Mais parfois, comme précisé dans l’autre commentaire, toutes cette mauvaise énergie rendent les filles surexcité et j’absorbe tout ça pour finir le soir avec zéro patience et un niveau de nerf puissance mille. je fini par exploser en « dépêches toi de te laver les dents, arrêtes de jouer à l’eau, j’ai dis stop, 1,2,3 fessé, tu l’as bien chercher je t’ai dis de te dépêcher, j’essai de t’expliquer je parle gentiment et tu fais la fofolle, je suis fatigué du coup ça m’énerve et tu m’oblige à me fâcher (parfait pour culpabilisé les gosses bravo 😦 ) » etc voila le genre de discours des soir de crise et parfois pire. Bien sur s’en suit l’éternel culpabilité maternelle. Et ma rage continue de croitre parce qu’après j’en veux à mon conjoint de s’être énervé dans la journée et d’avoir crée ce climat d’ondes négatives. Un appart trop petit et surchargé n’aidant pas … Désolé ce soir ton blog ma servit de confessionnal, un devidoire à émotions. je vais continuer de te lire en tout cas. bise

    J'aime

    • Tout d’abord pas de problème pour le dévidoire et n’hésite pas 😉 J’écris pour partager 🙂

      Ah oui, j’avais oublié que tu parlais de ce détail ici… en effet, ton mari à un bagage lourd à porter en ce qui concerne la parentalité 😦 … est-ce qu’il a vu un psy pour ses « problèmes » ? Je sais que les hommes en général ont du mal à se livrer…
      Merci d’avoir écrit certains mots durs que tu dis à tes filles… ça peut peut-être aider d’autres filles qui te liront… Oh laaaa la fameuse culpabilisation des gosses, m’en parle pas ! On sait qu’on devrait pas mais ça sort, parce que ça fait du bien !!! (encore rapport à la marmite). J’essaye toujours de leur parler après un épisode comme ça (vous me fatiguez, pourquoi tu jettes ça par terre ça me fatigue de me baisser…etc), si je me suis fâchée contre eux/l’un d’eux et que cette colère est due à autre chose, que je me suis « déchargée » sur eux, j’essaye de m’excuser et leur expliquer la situation. Encore des conseils que j’ai lu dans mes livres fétiches 😀 …. et puis c’est hallucinant comme ils comprennent ce qu’ont leur dit, déjà à cet âge, et parfois ils ressentent ce qui se passent donc même sans leur expliquer ils captent 🙂 donc je trouve très logique de parler avec eux « comme a des personnes »… j’espère pouvoir développer une bonne communication à l’avenir avec eux car je trouve en avoir manqué, moi.

      Tu dis  » Et ma rage continue de croitre parce qu’ », juste un conseil (tu en fais ce que tu veux 😉 ) ne laisse pas « croitre » cette situation des années car j’ai peur que tu finisses par t’épuiser mentalement. J’espère de tout coeur que ça ira mieux dans une logement plus grand car ça joue aussi sur les tensions du couple/de la famille en effet…

      Bref… je n’arrive jamais à faire court !!!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s